Vous connaissez Barcelone comme votre poche ou vous êtes à la recherche d’un peu de verdure et d’air en Catalogne ? Prenez la route vers les Pyrénées, en voiture ou en train et partez à la découverte de la ville de Vic à seulement 70 km au nord de la ville de Gaudi. Avec ses 42.000 habitants, la cité indépendantiste vous charmera avec ses ruelles médiévales, ses trésors architecturaux et ses productions de charcuterie artisanale.

VIC, UNE CITE MEDIEVALE

Chef-lieu du comté catalan d’Osona, la cité médiévale s’est installée au IVème siècle avant Jésus-Christ, sur les bords du fleuve Meder, non loin de l’actuel barrage de Sau, qui approvisionne Barcelone.

En Catalogne, Vic est la dernière cité à avoir conservé des vestiges de l’époque romaine comme un temple retrouvé au XIXème. Celui-ci était caché sous un château, construit tout autour.

Un personnage important de l’histoire de Vic est apparu à la fin du IXème siècle, Wilfried le poilu. Il repeupla toute la partie haute de la ville et en confia la gestion au comte de Barcelone. La partie basse fut cédée, quant à elle, à l’évêque pour qu’il y établisse une abbaye. C’est ce qu’il fit après s’être inspiré de l’architecture italienne. Cet évêque jouera un rôle majeur dans la région car il réussit à rétablir la paix après un contexte de guerre de cent ans et il réussit à mettre fin aux guerres privées.

Le sang chaud des catalans resurgira bien plus tard, au XVIIème siècle. C’est Vic qui sera l’épicentre des révoltes contre les mesures centralisatrices du Roi Philippe V d’Espagne. Ces insurrections mèneront à la guerre de Sécession.

Aujourd’hui, la ville a gardé son gout pour l’indépendance te revendique à chaque élection un peu plus de son identité locale. En 2012, Vic est la première ville à se déclarer comme étant la capitale du territoire catalan libre.

Sur les balcons de la ville catalane, le drapeau séparatiste, la « estelada », est exposé fièrement. 75 % des habitants choisissent de voter pour le groupement indépendantiste aux élections.

Une balade dans le centre historique de Vic

Déambulez dans les ruelles de la ville médiévale. Vous pourrez ainsi admirer les fresques des maisons baroques.

Découvrez au détour d’une petite place à l’ombre des platanes une statue d’étudiant. Il vous conte la grande époque de la ville universitaire.

Un peu plus loin, vous trouverez le fameux temple romain.

La ville de Vic est aussi connue pour ses marchés et ses foires.

On appelle aussi cette ville la « Liverpool » de la Catalogne avec son festival de musique qui réunit en septembre tous les amateurs et les professionnels de la musique.

Pour plus d’informations sur le festival :

Festival Mercat de Musica Viva de Vic ; Mercat de Musica Viva de Vic, Hist. Ramon d’Abadal i Vinyals, 5, 2ª , E-08500 VIC Espagne
Tel: + 34 93 883 31 00

La plus grande collection de trésors romans en Catalogne : le musée épiscopal de Vic

Sur la place Bisle Oliba, inondée de soleil, le musée ultra moderne rassemble une très grande collection de pièces romanes et gothiques de la région. On y trouve des pierres, des peintures murales, des étoffes vieillies de plusieurs siècles et des reconstitutions de portes d’abbayes. Vous y rencontrerez la guide, Merche, qui parle le français, et qui vous emmènera dans l’histoire de sa ville. Elle vous fera découvrir les merveilles d’orfèvrerie et d’architecture de la Catalogne.

Pour plus d’informations :

Musée épiscopal de Vic ; Plaça Bisbe Oliba, 3, 08500 Vic (Barcelona) ; Page Facebook ; Tarif : 7 €

Après vous avoir montré les meilleurs morceaux des 22.000 pièces reprises dans le musée, Merche pourra également vous accompagner en haut du clocher pour observer la vue imprenable sur Vic. Gravissez les quelques 140 marches et admirez le beau paysage catalan.

A côté de la place, ne manquez pas la Cathédrale. La façade actuelle date du XVIIIème et appartient au style néoclassique. Il n’y a que le clocher, construit en 1038, qui est resté de la période romane.

Le marché Placa Major

Remontez vers la place principale et laisser vous guider par le bruit. Avant d’arriver à l’office du Tourisme, vous vous laisserez peut être tenter par le marché artisanal qui vous propose des créations en bois ou les fameuses espadrilles…

Avant la place, vous trouverez aussi l’office du Tourisme de Vic, qui pourra vous donner toutes les informations que vous cherchez sur la région.

Ça y est, vous y êtes. Sous les arcades, les jolies boutiques se succèdent, parfois avec des anciennes devantures. Sur un coin, une tour a été créée pour permettre à la Mairie d’avoir elle aussi sa place sur le lieu de rassemblement préféré des habitants de Vic.

Tous les samedis, un marché a lieu sur la place. Promenez-vous entre les échoppes de légumes et sous les arcades pour vous laisser tenter par les délicieux fromages et légumes de la région. Sur les façades, vous pourrez admirer des fresques d’art nouveau.

Avec un peu de chance, vous visiterez la ville le jour de la fête du fromage ou du miel. La cité consacre également des journées à la gastronomie, les antiquités ou les voitures de collection.

Casa Rieira Ordeix

Terminez la visite de Vic par un tour à l’usine de fabrication de saucissons la plus connue dans les environs. A la Casa Riera Ordeix, ouverte en 1852, vous pourrez admirer les différentes charcuteries et les techniques de fabrication.

Informations pratiques : http://www.casarieraordeix.com/en ; Plaça dels Sants Màrtirs, 14, 08500 Vic, Barcelona, Espagne ; +34 938 89 30 34

J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette jolie cité médiévale. Si vous décidez de partir à la rencontre de la Catalogne, pourquoi ne pas coupler cette visite avec un tour en montgolfière…

Pour m’avoir permis de réaliser cette aventure, je remercie Osona Tourisme et Laura Raurell et aussi mes compagnons de route : Céline, Marion et Hervé.

Pour toutes les informations pratiques et touristiques sur la Catalogne et la région d’Osona, rendez-vous sur la page de l’Office de Tourisme.

J’ai été invitée à découvrir cette région par l’Office du Tourisme Osona. Je demeure libre de mes opinions et choix éditoriaux.

Partage et épingle cet article sur Pinterest :

Parlez-en autour de vous !