Voici une délicieuse recette dénichée en Toscane, plus précisément du petit pays d’Impruneta, proche de Florence. Bien qu’un peu longue à préparer, la recette comporte néanmoins un avantage, la cuisson se fait toute seule, vous laissant pendant ce temps l’occasion de parfaire votre italien ou encore de lire notre prochain article sur l’influence de Brunelleschi à Florence !

Le petit village d’Impruneta est célèbre pour sa fameuse Terracotta et ses artistes. Ces terre cuites sont obtenues à partir d’une argile qui contient du sable, du carbonate calcique et de l’oxyde de fer qui leurs confère une belle couleur rouge.

On raconte que le Peposo a été inventé durant la construction de la coupole de Brunelleschi, de Santa Maria dei Fiori, Duomo de Firenze, au XVème siècle.

A l’époque, les potiers posaient leurs faïences dans un angle du four pour les faire cuire. Afin d’épargner du temps et de l’argent, l’architecte florentin et son équipe auraient eu l’idée d’une formule simple et peu couteuse pour nourrir les ouvriers : profiter de de la chaleur du four pour y déposer aussi une cocotte, dans laquelle ils feraient cuire leurs aliments.

Ils utilisèrent des ingrédients variés : ail, viande, vin et poivre, qui donna le nom du plat. La tomate n’était pas encore au programme car l’Amérique n’avait pas encore été découverte. Après 4 à 5 heures dans le four, la viande était ainsi cuite à feu doux et devenait très savoureuse.

Peu à peu, les grands chefs italiens ont repris cette recette en y ajoutant des morceaux de bœuf, du serpolet et aussi du thym, le tout recouvert d’acquarello, un vin très léger, obtenu de l’ultime pressurage du mout des raisins refermenté avec un peu d’eau. Pour que le plat soit plus robuste, ils ajoutèrent également des joues de veau. C’est ainsi que naquit le « Peposo dei Fornacini dell’ Imprunetta » !

Aujourd’hui, on utilise du poivre en grain pour éviter que la recette soit trop piquante et l’on remplace l’acquarello par du Chianti.

Source : Maremma Magazine, Il Peposo, un piatto tipico della cucina Toscana, facile ma lungo da preparare.

Pour 6 personnes, il vous faut :

1kg de morceaux de bœuf
1,5 litre d’un bon vin puissant
4 éclats d’ail non pelés
12 tranches de pain de campagne
De l’huile d’olive toscane (très important)
Un bouquet garni (sauge, thym, romarin)
Sel et poivre moulu.

Préparation :

Taillez le bœuf en morceaux, comme pour une carbonade.
Les faire rissoler à la poêle.
Dans une cocotte, mettre huile, ail et poivre. Faire rissoler un peu.
Ajouter la viande et le vin.
Parfumer avec les herbes aromatiques.
Laisser cuire à feu très doux pendant environ 4 heures.
Éventuellement ajouter un peu d’eau pour empêcher que cela ne sèche.
Ajouter en fin de cuisson un peu de poivre moulu.
Griller les tranches de pain pour les servir en accompagnement du plat.

Bon appétit !

Epinglez et partagez cet article sur Pinterest :

Parlez-en autour de vous !