Depuis la Chandeleur, les masques ont envahi les rues wallonnes et ajoutent du piquant aux fins de semaines sombres et glacées de l’hiver. A l’est de la Belgique, dans cette région connue pour ses confections textiles, les costumes sont joliment agrémentés de chutes de tissus multicolores.

Du mois de novembre au mois de février, la ville d’Eupen connait un des moments forts de l’année pour la Communauté germanophone : le Carnaval ! Et c’est depuis plus de 400 ans que le « Rosenmontag » réjouit les habitants des cantons de l’est.

Un carnaval, ça se prépare !

Au mois de novembre déjà, les associations carnavalesques se réunissent pour présenter un Prince. Le 11 étant le chiffre fétiche des fous, c’est le 11 novembre à 11h11 que la cérémonie aura lieu avec le Conseil des Onze.

Au cours de cette cérémonie, le prince devient un citoyen fou, accompagné de deux femmes, les « pagen ». Viendra ensuite le premier grand bal de la saison du carnaval.

Le prince ne recevra vraiment ses pouvoirs que le samedi précédent le Mardi gras, par le bourgmestre en personne.

En février, place aux « vieilles femmes » !

Les « vieillies femmes » prennent d’assaut la ville d’Eupen le jeudi du Carnaval. Ce jour-là, les femmes jeunes et moins jeunes sont les seules à sortir déguisées. Leurs costumes sont élégants, extravagants et fantaisistes ! Depuis leur plus jeune âge, elles jouent aux vieilles femmes avec des grands chapeaux et des boas colorés. Les ciseaux autour de leurs cous servent à couper les cravates des messieurs. Attention, rasez les murs !

A l’hôtel de ville, les « vieilles femmes » rencontrent le bourgmestre et le ministre du conseil de la Communauté germanophone. On les retrouvera au bal le soir, puis le dimanche, lors du défilé des enfants.

 

Ne manquez pas le cortège des vieilles femmes ce jeudi 23 février 2017. Pour y assister, les meilleurs endroits sont le monument du clown vers 10h15, l’hôtel de ville vers 11h, la place du marché vers 14 puis la Werthplatz vers 15h. Et pour plus d’infos sur l’agenda, cliquez ici.

Un cortège multicolore

Le carnaval eupenois connait son apothéose avec le célèbre cortège, le « Rosenmontag ». Cette journée n’est pas consacrée aux fleurs mais elle consiste pour les habitants des cantons de l’est à dire combien ils sont furieux de l’arrivée de cette période de jeune avant Pâques. Alors on fait la fête une dernière fois.

A cette occasion, les associations défilent avec chacune leur thème décliné sur un char et des costumes. En tête de cortège, on retrouvera le Prince, le roi de la fête, au volant d’une décapotable. Il refermera le cortège criant les célèbres « Alaaf ».

Bien entendu, un carnaval à Eupen, cela veut dire des costumes, des beignets et du Jagermeister mais c’est avant tout de la musique ! Alors préparez-vous à chanter !

Pour réaliser cet article, je remercie Julia Palm de Tourist Info Eupen et mes amis Eveline et Laurent pour m’avoir fait connaitre ce beau folklore de notre pays.

 

Vous avez aimé cet article ? Vous cherchez plus d’informations sur ce sujet ? Contactez moi ou laissez un commentaire ci dessous. Et n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Parlez-en autour de vous !

Leave a Reply